Nirvana à Arc 1800

scroll

Nirvana à Arc 1800

Nama Springs comme «namasté», «bienvenue» en indi. «Au style savoyard, nous avons préféré le style indien», annonce d’entrée Franck Bouffioux, le maître de céant, globe-trotter passionné d’Asie et spécialiste des espaces bien-être (il a, entre autres, œuvré chez Accor). C’est un choix. Tout comme celui de qualifier les lieux de «maison de bains».

Celle-ci occupe 800 m² sur deux niveaux dans la résidence Les Monarques, dernière-née du resort Edenarc dont Odalys Voyages se charge de louer quelque 300 appartements aux touristes. Cet ensemble haut de gamme et skis aux pieds se trouve juste au-dessus d’Arc 1800. Un téléphérique gratuit, le Dahu, relie les deux entités de 8 heures à 23 heures. Pratique pour se rendre à Nama Springs quand on ne réside pas sur place. En effet, contrairement au centre aqualudique réservé aux propriétaires et aux hôtes, la «maison de bains» est, elle, ouverte à tout le monde.

Au style savoyard, nous avons préféré
le style indien

Au ras des pistes, sa piscine extérieure chauffée accroche le regard des skieurs: des drapeaux de prières himalayens sont tendus au-dessus du bassin. On se croirait au camp de base de l’Everest… Sauf que celui-ci ne dispose évidemment pas de piscine équipée de nages à contre-courant, de fontaines à lames d’eau et de jets sous-marins auto-massants… Confirmation, s’il en était besoin, dans la salle de relaxation aux murs tapissés de photos géantes du toit du monde, de son fameux camp de base et de ses drapeaux. Une vue grandiose devant laquelle on se prélasse allongé sur des lits aux matelas remplis d’eau chaude.

#namasprings

Notre maison de bains ouvrira
ses portes le 12 décembre 2020